Francophonie Actualités

Squaw Valley - Hall 10

BP 443

7, Rue du Disque

75013 Paris

 

francophonie_actualites@yahoo.fr

 

Téléphone :

  • + 33.(0)1 58 06 97 93
  • + 33.(0)6 29 24 48 93

NGUYEN MINH TRIET, Président de la république socialiste du Vietnam

 

Extraits de l'interview à paraître dans le N° de septembre - octobres 2010

 

Depuis le lancement de la politique de Renouveau, beaucoup de transformations s’opèrent dans le pays. Alors, quelles sont les nouvelles perspectives et priorités du Vietnam ? — Après plus de vingt ans de Renouveau, le Vietnam a enregistré de nombreuses réalisations particulièrement importantes qui revêtent une signification historique. En effet, le PIB national actuel est le double de celui d’il y a 10 ans. Le Vietnam est aussi connu pour ses efforts de lutte contre la pauvreté dont le taux a été ramené de 30% en 1992 à plus de 11% aujourd’hui. Par ailleurs, la sécurité et la défense nationale sont bien assurées et les relations extérieures ne cessent d’être élargies, ce qui permet au Vietnam de se développer davantage dans le contexte actuel de mondialisation.

Cependant, à cause d’un faible point de départ et de lourdes conséquences léguées par des années de guerre, il nous reviendrait de redoubler nos efforts pour pouvoir réduire l’écart de développement entre le Vietnam et les pays développés. Nous nous fixons ainsi de nouveaux priorités et objectifs de développement. Dans le temps qui vient, notre priorité sera de poursuivre notre politique de Renouveau, d’accélérer l’industrialisation et de réaliser le développement durable. Ceci pour faire du Vietnam d’ici 2020 un pays développé, moderne, démocratique et stable sur le plan socio - politique, pays dans lequel le consensus règne, la vie matérielle et culturelle de la population sera sensiblement améliorée, pays dont la position ne cesse  d’être consolidée sur la scène internationale. 

A cette fin, nous préconisons une valorisation maximum de notre force endogène en profitant de toutes les conditions extérieures favorables au service du développement national. Avec sa politique extérieure ouverte, multilatéralisée, diversifiée dans l’esprit selon lequel le Vietnam se veut être ami et partenaire fiables de tous les pays de la communauté internationale, le Vietnam poursuivra d’une part l’amélioration de son environnement commercial et d’investissement, et d’autre part l’intégration internationale plus profonde afin d’avoir un meilleur accès au capital, aux progrès scientifiques et technologiques ainsi qu’aux expériences avancées de gestion. Ce pour développer le pays dans tous les domaines et pour en même temps prendre une part active et responsable à la résolution des questions internationales.

 

En qualité de Président d’un pays qui doit encore remédier aux conséquences de la guerre et qui souhaite construire un Etat de droit, que pensez – vous du mot “Démocratie“ ? Comment assurer la cohésion entre les dirigeants du pays et le peuple dans l’oeuvre de solidarité nationale, de renouveau  et de modernisation du pays ? — C’est en aspirant à la démocratie et à la liberté que des millions et de millions de vietnamiens se sont sacrifiés héroïquement au profit de la résistance nationale pour  l’indépendance et la réunification du pays, pour se faire restituer les libertés dont ils ont été privés lorsque le pays était soumis à la colonisation. C’est pourquoi la démocratie est l’objectif ultime et la force motrice de toutes les mesures et politiques du Parti communiste et de l’Etat du Vietnam. Les efforts inlassables que le Vietnam a déployés pendant ces dernières années visent à résoudre les conséquences de la guerre, à jeter les bases socio-économiques nécessaires à la défense de l’indépendance et de la liberté, ainsi qu’à la promotion de la démocratie. Seule une société basée sur la démocratie peut permettre à ses membres de s’épanouir et de contribuer au mieux à l'œuvre de défense et d’édification du pays.

C’est ainsi que, pendant les guerres de résistance, le feu président Ho Chi Minh et le Parti communiste du Vietnam se sont basés essentiellement sur les forces populaires, selon la devise “sans le peuple on ne peut rien, avec le peuple on peut tout » ou encore « le peuple est le fondement », pour conduire la révolution vietnamienne à la victoire.  Pendant la période d’édification nationale en cours, c’est en libérant les forces de production et en garantissant la démocratie que le Vietnam a pu réaliser des progrès encourageants. L’objectif ultime que poursuivent le Parti communiste et l’Etat du Vietnam consistent donc à construire «un peuple prospère, un pays puissant, une société équitable, démocratique et moderne », c’est dire une société véritablement « du peuple, par le peuple et  pour le peuple ».       

Après plus de trois décennies depuis la fin de la guerre, le Vietnam a réalisé de grands progrès sur le plan de la démocratie, en garantissant à la population les libertés fondamentales. La Constitution et les lois du Vietnam précisent la portée et les mesures de protection des droits civiques et politiques dont les vietnamiens sont titulaires en conformité avec les conventions internationales sur les droits de l’homme. Néanmoins, nous comprenons que l’Etat et l’appareil administratif du Vietnam doivent déployer davantage d’efforts pour s’améliorer continuellement, être sain et solide, fonctionner avec efficacité et effectivité et pour assurer ainsi de mieux en mieux les intérêts du peuple.

Le développement économique et la construction d’une société équitable, démocratique et moderne constituent l’objectif unanimement poursuivi par l’Etat et le Peuple vietnamien. Pour l’atteindre, la démocratie est un élément crucial permettant d’assurer le rattachement entre les dirigeants, l’Etat et le peuple dans l’?uvre de renouveau, de solidarité nationale et de modernisation du pays. Ainsi le peuple fait confiance à l’Etat, l’Etat fait confiance au peuple et se base sur le peuple qui est le fondement de toutes les victoires.

 

… Monsieur le Président, qu’implique pour vous « la Communauté francophone » et quel regard portez-vous sur les différentes missions de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ? — Le Vietnam apprécie le rôle que joue la Communauté francophone et les contributions qu’elle apporte ces dernières années. Notamment depuis son VIIème Sommet tenu en novembre 1997 à Hanoï, la Communauté francophone connaît de grands pas de développement, procède à une restructuration organisationnelle et opérationnelle, et par conséquent, elle ne cesse d’améliorer son image et son prestige international et d’attirer de nouveaux membres. 

La Communauté francophone accorde toujours son soutien et son aide à ses pays membres en développement dont le Vietnam dans leurs efforts de lutte contre la pauvreté, de formation des ressources humaines, de développement durable, de stabilisation et d’édification nationale. Les programmes et les projets de coopération déployés par la Communauté francophone, quelque soit leur taille réduite, sont qualifiés d’efficaces, contribuant ainsi à traduire de manière concrète la solidarité francophone et à préserver l’image et la place de la Francophonie dans ses pays membres. 

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) est la seule organisation de la Communauté ayant vocation de coopération intergouvernementale. Aux termes de la Charte de la Francophonie, les missions de l’OIF sont bien définies dans ce document ainsi que dans le cadre stratégique décennal et les décisions rendues à l’issue des Conférences des Chefs d’Etat et de gouvernement et des Conférences ministérielles de la Francophonie. Les actions de l’OIF se focalisent pour l’essentiel sur les deux volets : le volet politique et celui de coopération. Sur le plan politique, l’OIF prend une part active aux efforts internationaux de prévention et de résolution des conflits dans certains pays membres. Sur le plan de coopération, l’OIF s’efforce de maintenir ses actions dans les domaines de coopération traditionnelle tels que la diversité culturelle, l’éducation et la formation et le développement durable…

Propos recueillis par Joseph Ahekoe